Comment réaliser un audit air comprimé ?

air comprimé

À l’heure où le prix de l’électricité connaît une hausse rapide et où le changement est au cœur de toutes les préoccupations, il est indispensable de mettre en œuvre des mesures qui permettent d’obtenir des résultats immédiats. La solution à cet épineux problème réside dans l’économie d’énergie. Dans cette optique, il est recommandé de faire un audit industriel air comprimé.

En quoi consiste cette pratique ?

L’audit air comprimé est indispensable en industrie. En effet, l’air comprimé peut aider à améliorer considérablement la productivité et l’efficacité d’une industrie. Pour rappel, il est obtenu par l’utilisation d’un compresseur qui va compresser l’air respirable. Le volume de celui-ci va être réduit par la machine. Ce qui va faire monter la pression dans le nouveau volume. En fait, l’audit air comprimé industrie constitue un moyen efficace pour identifier la consommation d’énergie au sein d’énergie et en même temps évaluer ses besoins en air comprimé. D’ailleurs, en dehors de cet audit industriel air comprimé, les spécialistes recommandent également de contrôler régulièrement l’absence de fuite d’air. Il est même possible d’intégrer cette opération dans les routines de maintenance.

 Les principaux objectifs de cet audit

Ce rapport air comprimé a plusieurs objectifs. En premier lieu, il permet de localiser et de repérer les fuites. Ce qui permet de les classer par catégories, à savoir par urgence de réparation, importance, etc. Ce premier objectif offre également la possibilité d’estimer les coûts en réparation et en énergie de ces fuites. Les responsables peuvent alors connaître la rentabilité de ces réparations et effectuer en même temps leur suivi. Ensuite, l’audit air comprimé industrie a pour objectif d’optimiser le réseau. Cela inclut le mode de régulation des installations, le fonctionnement des compresseurs, et le dimensionnement des installations, en particulier le bouclage à prévoir, le réservoir à installer, etc.

Le troisième objectif du rapport air comprimé est de vérifier la pertinence de l’utilisation de ce dernier dans certains aspects du procédé. Dans ce cadre, il cherche à mettre en évidence des abus ou encore des aberrations énergétiques. Ce qui signifie que l’opération va servir à identifier et quantifier les équipements qui engendrent des fuites en permanence. Cela peut conduire à leur remise en question. Le quatrième objectif de l’audit air comprimé permet de faire des remarques sur le type de matériel utilisé par l’industrie. En effet, l’efficacité énergétique de certains équipements peut ne pas être satisfaisante. Par exemple, le bon fonctionnement d’un équipement engendre des fuites dont le débit est parfois élevé. Il est donc possible d’envisager d’utiliser d’autres équipements pour réduire ces fuites. Enfin, le cinquième objectif consiste à faire des recommandations de bonnes pratiques.

Comment se déroule cet audit ?

Il convient d’abord de noter que l’audit air comprimé peut être simple ou exhaustif, en fonction des besoins des responsables de l’entreprise. Afin de réussir cet audit industriel air comprimé, il convient de sélectionner dans un premier temps les compresseurs. Ces derniers peuvent être à vitesse régulée ou fixe. Les ingénieurs vont alors placer une unité de journalisation de données sur chaque compresseur du réseau de l’industrie. Et ce, pour une période fixée à l’avance. L’enregistreur de données va ensuite saisir toutes les données indispensables pour les transmettre par la suite à un PC. Ce dernier est chargé de dessiner un diagramme de la consommation d’air comprimé.

Ce diagramme va présenter différentes informations utiles pour l’audit air comprimé industrie. Il s’agit notamment de la tenue en marche à vide, et du rapport rendement et consommation d’air comprimé de chaque compresseur. De même, les temps de marche et d’arrêt des compresseurs, et des variations de consommation font partie des données collectées dans ce rapport air comprimé. L’exploitation des résultats permet d’analyser les besoins ou la consommation d’air comprimé de l’unité industrielle. Elle est également utile pour déterminer le débit d’air comprimé nécessaire. En comparant les différentes variantes et en calculant la rentabilité, le technicien est en mesure de déterminer quelles sont les mesures de modernisations à mettre en place. Il peut s’agir de remplacer partiellement ou totalement les machines, ou encore d’élaborer une nouvelle configuration de ces dernières. Il est utile de noter que, dans certains cas, cet audit peut permettre de réduire les coûts jusqu’à 30 %. Pour atteindre ce résultat, les spécialistes simulent diverses configurations de l’installation d’air comprimé. Ce qui permet de faire des projections réalistes en ce qui concerne les économies d’énergie potentielle.

Les différentes solutions carbone
Les atouts de la chaudronnerie plastique