Etapes de développement de carte électronique

carte électronique

Une carte électronique ou carte de circuit imprimé est une carte équipée d’un système de connexion électrique d’un ensemble de composants électroniques. La fonctionnalité de ces circuits dépend intrinsèquement d’une surveillance rigoureuse à différentes étapes de conception. La conception de cartes électroniques nécessite une grande expertise dans le domaine, ainsi qu’une équipe aux compétences spécifiques et complémentaires.

La rédaction des cahiers des charges

Le cahier de charge est l’un des premiers éléments à prendre en compte lors de la conception des cartes électroniques réussie. Il permet de décrire précisément les différentes fonctions et caractéristiques que doit avoir la carte. Le fabricant liste tout leur besoin dans une phrase précise et bien claires. Ils sont ensuite associés et numérotés dans un ordre bien défini. Lors de la fabrication, ce document sert de plan d’action aux ingénieurs pour la conception des cartes. Évidemment, il peut être modifié à la volée. Cela est généralement dû à de nouvelles exigences ou à des difficultés rencontrées lors de la mise en œuvre. Aujourd’hui, plusieurs entreprises se spécialisent dans la fabrication de cartes de circuits imprimés. La plupart d’entre elles sont composées de professionnels et d’ingénieurs expérimentés capables de vous fournir des services de qualité, sur-mesure. Vous pouvez contacter un concepteur de cartes électroniques afin d’assurer le développement de votre carte.

La conception du circuit électronique

Après la spécification, le fabricant commence la conception électronique. Dans cette phase, les ingénieurs réalisent d’abord un ou plusieurs schémas électriques. Ils déterminent ensuite les différents éléments qui apparaîtront sur l’objet à créer. Pour vous faciliter la tâche, certains fabricants utilisent des logiciels spécialisés pour déterminer une liste exhaustive des équipements nécessaires. La sélectionnée des outils se fait en fonction de critères tels que les disponibilités, les coûts et les risques d’obsolescence. La chaleur générée et la résistance thermique ou résistance électrostatique sont également des paramètres importants. Pour compléter cette étape, un modèle sera généré pour valider le graphique. Ces composants sont ensuite assemblés pour démonstration. La plupart des cartes électroniques du marché sont équipées de microcontrôleurs. Après ces opérations, l’ingénieur procède à la conception du circuit imprimé. Il s’agit d’un travail méthodique suivant 3 grandes étapes. Ce sont les entrées pour le schéma électrique, le placement et le routage des ensembles électroniques sur la carte. La dernière étape consiste à créer des liaisons entre les accessoires électroniques afin d’irriguer au mieux chacun en courant.

Les mises au point du prototype

Des prototypes sont réalisés avant que le développement de carte électronique. Pour obtenir le premier lot, les PCB sont produits en petits lots par le fabricant. Selon la complexité du circuit, le composant est soudé sur la carte par le spécialiste lui-même ou par un sous-traitant. Une fois qu’une copie est prête, elle est testée et le fabricant vérifie les éléments détaillés dans le cahier de charge. Des modifications peuvent être apportées dans le programme du microcontrôleur ou sur la carte si nécessaire. Une fois le prototype validé, les ingénieurs commencent la production en série du modèle. À la fin de l’opération, des tests électriques sont effectués avant la livraison des cartes aux différentes entreprises. Ceux-ci peuvent être utilisés pour fabriquer des drones, des téléphones, des ordinateurs.

Paul Morlet : le parcours du fondateur de l’entreprise Lunettes pour tous
Quels sont les avantages d’une résine époxy ?