Publié le : 03 avril 20237 mins de lecture

Pour remplacer des matériels obsolètes, pour accroître leurs activités ou encore pour améliorer leurs compétitivités face à une rude concurrence, les industries se tournent de plus en plus vers l’acquisition de nouveaux équipements. En plus de rechercher de bons matériels, le choix de la meilleure solution de financement constitue également un énorme défi pour ces firmes. En effet, pour réaliser cette opération, une entreprise doit souvent recourir à des capitaux externes en raison d’un manque de moyens. Découvrez dans ce guide les critères importants à considérer pour mieux se décider sur l’option de financement idéale.

Prendre connaissance des spécificités des options de financement proposées !

Pour financer l’acquisition d’équipements industriels, les établissements de crédit proposent diverses solutions. Cependant, il est important de s’informer sur les spécificités de chacune d’elle pour profiter des meilleures offres, mais surtout pour adopter les politiques de financement correspondantes à la situation de la firme.

Parmi les options de financement les plus prisées, on compte le crédit professionnel. Ce dernier est particulièrement proposé aux entreprises disposant d’une capacité de remboursement stable, mais également à celles qui sont dotées de fonds propres en vue d’acheter des équipements industriels. En revanche, l’octroi de ce crédit nécessite une mise en gage du matériel à acquérir. Les conditions de remboursement ainsi que les taux d’intérêt dépendent aussi largement de la santé financière de l’entreprise.

Par ailleurs, certains établissements bancaires suggèrent des solutions de financement plus simplifiées comme le crédit-bail ou leasing. Dans cette forme de prêt, le créancier propose une location à durée déterminée du matériel industriel. À l’échéance, l’entreprise locataire pourra s’approprier de la machine. Le leasing matériel industriel  s’adresse principalement aux entreprises qui souhaitent s’investir dans des équipements onéreux, pourtant elles ne disposent pas des apports nécessaires. En outre, le prêt participatif est un emprunt à coût nul qui est proposé aux firmes souhaitant acheter des équipements industriels. Collecté auprès des établissements publics et des mutuelles d’assurance, il permet aux bénéficiaires d’anticiper l’effritement du capital.

Choisir l’option de financement en fonction de la santé financière et de la situation de l’entreprise !

Le choix de l’option de financement pour l’acquisition de matériels industriels dépend généralement de la situation financière de l’entreprise. En effet, il se porte sur l’équilibre entre l’endettement et les financements par fonds propres. Les critères pris en compte sont notamment les objectifs financiers à long terme, la capacité d’emprunt et les flux de trésorerie de la société. D’ailleurs, certaines sources de financements doivent être privilégiées que d’autres en fonction de la stratégie adoptée par l’entreprise en termes de risques et de rentabilités. Mis à part cela, le plan de financement doit prendre en compte le rapport entre la solidité financière de l’entreprise et la rentabilité escomptée des matériels. Cela implique qu’il est important de considérer au préalable le coût des matériels à acheter, mais aussi leur durée de vie prévisionnelle.

Puisque l’acquisition d’équipements industriels nécessite un lourd investissement, le choix du financement doit également être minutieusement étudié en fonction de la situation de l’entreprise. À noter que le besoin en liquidité et la capacité d’endettement dépendent surtout de l’étape du cycle de vie de la firme. Les jeunes entreprises disposant d’une faible trésorerie ou celles qui sont en cours de création peuvent, par exemple, opter pour des crédits qui ne requièrent pas d’apports comme le leasing matériel industriel ou le prêt participatif. De leurs côtés, les entreprises qui disposent d’une bonne solidité financière peuvent choisir des solutions de financement comme les prêts professionnels. Si l’établissement possède un apport conséquent, il peut bénéficier des meilleurs taux de financement du marché.

Se faire accompagner par un expert en financement !

Afin de mieux choisir la bonne solution de financement pour acquérir des matériels industriels, il est aussi envisageable de consulter un expert en crédit. Un tel professionnel a pour missions d’évaluer la situation de l’entreprise tout en la rassurant sur la faisabilité ou non du projet. Si le plan de financement est viable, il assiste et conseille sa clientèle dans son choix, mais aussi dans la constitution du dossier de demande de crédit matériel industriel.

Pour ce faire, l’expert en financement analyse la pertinence du business plan de l’entreprise, étudie les projections financières et s’informe sur les exigences des établissements de crédit. Par la suite, il suggère la stratégie de financement idéale en adéquation à la spécificité des dossiers de l’entreprise.

La location financière : la solution idéale pour les industries de pointe !

La location financière s’avère également une meilleure alternative du crédit matériel industriel et du leasing matériel industriel. Cette solution de financement permet aux industries de pointe de changer de temps en temps leurs matériels pour anticiper le développement des activités industrielles. Cependant, il faut noter que cette option est un contrat de location à durée déterminée sans option d’achat. Cela implique que l’entreprise doit restituer le matériel à l’échéance du contrat. En revanche, la société a l’opportunité de renouveler régulièrement ses équipements industriels pour rester en phase avec les dernières évolutions technologiques.

En optant pour la location financière, l’entreprise industrielle sélectionne son matériel tout en négociant librement avec le fournisseur de son choix. Par la suite, ce dernier livre la commande à son client, mais facture celle-ci à l’établissement financier. Dès que l’entreprise reçoit son matériel, le contrat de location est effectif.