Quelles sont les machines industrielles indispensables dans l’industrie agro-alimentaire ?

Le terme industrie alimentaire couvre une vaste série d’activités industrielles y compris la préparation, la transformation et le conditionnement des produits finis destinés à l’alimentation humaine. De nos jours, l’industrie agro-alimentaire doit s’adapter à l’évolution technologique, aux nouvelles exigences des clients et des réglementations plus strictes en matière d’écologie et de gaspillage. En fonction des procédés utilisés et pour faire face aux nouveaux défis, quelles sont les machines industrielles indispensables dans l’agro-alimentaire ?

Des machines industrielles spécifiques destinées aux différents procédés

Les procédés de transformation des aliments varient considérablement et ne peuvent être décrits que dans des études spécifiques relatives à chaque branche. Chaque machine industrielle dans l’agro-alimentaire est destinée à la cuisson (autoclave…), la fermentation, la distillation ou à la déshydratation. Ce sont des procédés de transformation généralement mis en œuvre dans ce secteur.

Il est important de prévenir les risques d’altération des produits finis destinés à l’alimentation humaine, non seulement pour en garantir la qualité, mais également pour éviter les éventuelles contaminations pouvant engendrer d’effets néfastes sur la santé des consommateurs. De ce point de vue, des machines industrielles utilisées dans l’industrie agro-alimentaire sont conçues pour conserver des aliments. Dans la pratique, les procédés de conservation se fondent sur la stérilisation à l’aide de la chaleur, par irradiation, par adjonction d’antibiotiques. Les procédés par conservation par le froid, par la déshydratation et par l’action chimique sont également utilisés.

Il existe également des machines industrielles spécifiques, utilisées pour conditionner les produits alimentaires finis (mise en boîte, congélation, stockage aseptique…).

Les machines industrielles séparatrices : des moyens pour réduire les déchets et le gaspillage

En France, les aliments achetés, mais non consommés vont directement à la poubelle. Il en va de même pour les articles non vendus dans les supermarchés. Bien qu’il s’agisse principalement de légumes et de fruits, les secteurs de l’abattage et de la transformation de la viande sont également concernés.

Aujourd’hui, les machines industrielles séparatrices utilisées dans l’industrie alimentaire peuvent transformer mécaniquement la viande. Les VSM et VDM, respectivement viandes séparées mécaniquement et viandes désossées mécaniquement, aident à lutter contre le gaspillage et réduisent les déchets. Vous jetez uniquement les parties qui ne peuvent pas servir d’aliments à l’être humain. Économiquement, le rôle joué par chaque machine industrielle dans l’agro-alimentaire, destinée à la séparation, est crucial. Sachez que les VDM et VSM sont des matières premières destinées à la fabrication de produits de charcuterie.

Idée sur les liens entre les procédés et les machines industriels

Pour améliorer la compétitivité, les étapes de la transformation des matières premières en aliments nécessitent une technologie exclusive permettant de contrôler différents facteurs comme la qualité, le temps… Pour cette année 2019, vous trouvez ci-dessous la nouvelle machine industrielle dans l’agro-alimentaire et le procédé lié à son utilisation.

L’on parle de la machine industrielle de remplissage et de scellement Dosomat. Elle fournit des solutions performantes appliquées à titre d’exemple aux gobelets. Avec une capacité pouvant atteindre 100 000 gobelets par heure, le système Dosomat peut être configuré en mode rotatif ou en ligne. Ce système offre des solutions pour le remplissage à chaud.

De quoi seront faites les machines industrielles de demain ?
Quel type de machine industrielle en fonction de mon secteur d’activité ?